Une perte irratrapable

Ce que j’ai perdu est irrattrapable … je ne parle ni de objets, ni des biens, ni de l’argent mais des êtres. J’ai perdu des êtres qui étaient pour moi, sources de soleil. Ce soleil a été mis en terre. Apparemment mis en terre. Moi je continue à en recevoir les rayons. Mais je sais aussi en même temps que c’est une perte et qu’elle est irrattrappable. Je sais les deux choses. Que dire de plus.
Christian Bobin

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *