Lettre d’une femme-cœur à une Etoile

J’ai souvent cherché un sens à ta mort, prématurée. C’est du
moins comme cela que je l’ai vécue.
Je ne comprenais pas, j’étais en colère et j’ai pensé bien
souvent être abandonnée. Être abandonnée pour s’abandonner…
Prendre conscience du don qu’est la vie et de notre pouvoir.
Nous sommes acteur et réalisateur de notre vie.  » je suis le maî
tre de mon destin, je suis le capitaine de mon âme « . Ton fils du
haut de ses 15 ans l’a compris et a déjà fait sienne cette
maxime.
Bien sûr nous n’avons pas choisi ton départ… Et puisqu’il a fallu
que tu quittes notre chemin, puisqu’il en est ainsi, il ne sert à
rien d’aller contre les vents. Je me suis laissée porter, l’étoile
de l’amour en ligne de mire.
Des horizons tellement plus vastes se sont ouverts. Je ne sais
si c’est l’objet de ma profonde volonté de penser que tout ne
s’arrête pas après la mort, mon désir profond de te garder,
mais j’ai la sensation que pas un seul jour, tu nous as abandonné
s. Tu brilles et je te suis, en âme et conscience.
Chercher un sens à la mort m’a amenée à chercher un sens à ma
vie. C’est un magnifique cadeau, même s’il faut en passer par
des moments douloureux encore et toujours. On ne peut sentir
le bonheur qu’en ayant conscience de son contraire.
Vas en paix, nous trouvons la nôtre jour après jour

Extrait du livre « Aimer à l’infini » – Corine Fauquenoi

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *