Le deuil, ce grand bouleversement des sens

Avec l’annonce de la mort de l’être aimé, ce sont tous nos sens qui vont être mis sens dessus-dessous ! Privé dans un premier temps de tout ce qui nous unissait sensoriellement l’un à l’autre, il va falloir peu à peu s’habituer à cette perte et redécouvrir un nouveau sens à la vie.

La « perte de sens » ou le chaos

Voilà. Son cœur ne bat plus. Vous êtes là à le(la) regarder sur son lit de mort, mais vous ne reconnaissez pas celui ou celle que vous aimez. La vie ne l’habite plus et toute communication est coupée. L’image ne correspond pas à celle imprégnée dans votre esprit, dans votre cœur. Vous sentez que quelque chose a radicalement changé.

Vos sens vont être déboussolés. Ils vont devoir se déshabituer… Maintenant il y a un « plus jamais » qui vient mettre un terme à ce que vous viviez à deux.

Ne plus jamais entendre sa voix,

Ne plus jamais avoir son écoute,

Ne plus jamais le voir,

Ne plus jamais vous voir dans son regard,

Ne plus jamais sentir la chaleur de ses bras,

Ne plus jamais goûter ses baisers,…

Et la litanie des questions alimente votre colère : Pourquoi lui ? Pourquoi elle ? Pourquoi si tôt ? Pourquoi m’a-t-il(elle) abandonné(e) ? Comment vivre sans lui (elle) ?

Votre vie est devenue un véritable chaos, un vide de sens.

La recherche des sens perdus ou l’illusion

Alors dans les jours, les mois qui vont suivre, vous allez vous rattacher à tout ce qui vous rappelle la présence de votre conjoint (e).

Vous allez repousser l’échéance où vous allez laver les draps de votre lit, imprégné encore de l’odeur de ses dernières nuits.

Vous allez sentir régulièrement ce pull qu’il(elle) portait si souvent.

Vous allez même vous surprendre à appeler sur son portable, rien que pour entendre le son de sa voix sur sa messagerie.

Vous allez sortir tous les albums photos, de votre rencontre au mariage, à la naissance des enfants, aux dernières vacances pour continuer à faire vivre son image.

La réalité est tellement insupportable que vous vous bercez dans l’illusion de sensations qui ne sont plus que passées.

Mais vos sens ne s’y trompent pas. Ils vont mal. Vous ne dormez plus. Vous mangez avec difficulté. Vous avez du mal à vous concentrer et vous avez des problèmes de mémoire.

Le réveil des sens ou la reconstruction

L’année passe et avec elle les premiers événements importants sans lui( elle). Mais vos sens sont toujours en vrac.

Vous avez réussi à passer ces longs mois sans l’être aimé et de nouvelles habitudes, de nouveaux repères vont se mettre en place.

Il faut alors réapprendre à conjuguer ses sens au présent.

Je peux dire que dans ma situation personnelle, cela a été très long avant que je ne laisse mes sens reprendre vie au sein de mon corps. Inconsciemment, je ne sentais plus mon corps, je l’avais baillonné car le laisser exprimer sa douleur était insurmontable.

Il est long le temps de la réappropriation de ses sens….Il est long le chemin avant de retrouver le sens de notre vie.

 

Corine Fauquenoi

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *